La meilleure recette de tteokbokki est ici !

Publié le : 21 février 202415 mins de lecture

Plat emblématique de la cuisine coréenne, le tteokbokki est bien plus qu’une simple recette. C’est un véritable symbole de convivialité et de partage, une explosion de saveurs qui éveille les papilles et ravit les sens. Mais au-delà de sa popularité, trouver la meilleure recette de tteokbokki peut s’avérer être un véritable défi. Entre les différentes variations de sauce, les choix de garnitures et les techniques de cuisson, les possibilités sont infinies. Dans cet article, nous vous dévoilons LA recette ultime de tteokbokki, celle qui allie parfaitement l’équilibre des saveurs, la texture irrésistible des ingrédients et la facilité de préparation. Préparez-vous à découvrir les secrets de cette délicieuse spécialité coréenne et à vous régaler comme jamais auparavant !

Tteokbokki : histoire et origines d’un plat coréen devenu virale !

Tteokbokki, le plat coréen devenu virale, a une histoire riche et fascinante qui remonte à plusieurs siècles. Originaire de Corée, ce mets emblématique est devenu une véritable icône de la cuisine de rue et des repas réconfortants en Corée du Sud. Voici un aperçu de l’histoire et des origines de ce plat devenu viral :

  • Origines anciennes :

Le tteokbokki tire ses origines de la dynastie Joseon (1392-1897) en Corée. À l’origine, il était préparé comme un plat de rue pour les marchands et les travailleurs, utilisant des tteok (gâteaux de riz) comme ingrédient principal. À cette époque, il était souvent consommé lors de célébrations spéciales ou d’occasions festives.

  • Évolution moderne :

Au fil du temps, le tteokbokki a évolué pour devenir un plat populaire dans toute la Corée, surtout après la guerre de Corée dans les années 1950. Dans les années 1960 et 1970, avec l’essor de l’industrie alimentaire et la disponibilité croissante des ingrédients, le tteokbokki est devenu un mets de rue commun dans tout le pays.

  • Popularité mondiale :

Au cours des dernières décennies, le tteokbokki a gagné en popularité à l’échelle mondiale, en grande partie grâce à l’expansion de la culture coréenne et à la viralité des médias sociaux. Sa combinaison unique de tteok moelleux, de sauce épicée et sucrée, et de garnitures variées a captivé les papilles des amateurs de cuisine du monde entier.

  • Variations et innovations :

Aujourd’hui, le tteokbokki existe dans de nombreuses variations et adaptations, avec des ajouts comme du fromage fondant, des fruits de mer, des légumes et même des ramen. Les versions modernes de ce plat traditionnel offrent une diversité de saveurs et de textures qui continuent de séduire les gourmands à la recherche de nouvelles expériences culinaires.

  • Phénomène viral :

Avec l’avènement des plateformes de médias sociaux et des vidéos de cuisine virales, le tteokbokki est devenu un phénomène viral sur Internet. Des millions de vidéos de préparation et de dégustation de tteokbokki sont partagées et visionnées chaque jour, propulsant ce plat humble vers les sommets de la renommée mondiale.

Ainsi, le tteokbokki, avec son histoire riche et ses saveurs captivantes, incarne la fusion parfaite entre tradition et modernité, et continue de régaler les palais et de rassembler les gens à travers le monde.

Ça veut dire quoi Tteokbokki ?

Le mot « tteokbokki » (떡볶이) est un terme coréen composé de deux éléments : « tteok » (떡) et « bokki » (볶이).Ça veut dire quoi Tteokbokki ?

  • Tteok (떡) : Ce terme désigne les gâteaux de riz coréens, qui sont faits à partir de farine de riz gluant. Les tteok peuvent avoir différentes formes et textures selon leur utilisation dans les plats, mais dans le cas du tteokbokki, ils sont généralement coupés en petits cylindres ou en rectangles.
  • Bokki (볶이) : Ce terme signifie « cuit » ou « sauté ». Ainsi, « tteokbokki » peut être traduit littéralement par « gâteaux de riz sautés ». Cependant, dans le contexte du plat, « bokki » fait référence à la sauce épicée et savoureuse dans laquelle les tteok sont cuits.

Ainsi, le tteokbokki est un plat coréen populaire composé de gâteaux de riz moelleux cuits dans une sauce épicée à base de pâte de piments, de sauce soja, de sucre, d’ail et d’autres ingrédients. Cette sauce peut varier en intensité épicée selon les préférences individuelles, mais elle est généralement caractérisée par un équilibre savoureux entre le piquant, le sucré et le salé.

C’est quoi exactement ce plat Tteokbokki ?

Le tteokbokki est un plat coréen emblématique composé de gâteaux de riz moelleux appelés « tteok » (떡) cuits dans une sauce épicée et savoureuse. Cette sauce est généralement préparée à partir d’ingrédients tels que la pâte de piments gochujang, la sauce soja, le sucre, l’ail et d’autres assaisonnements.

Le tteokbokki est souvent agrémenté d’autres ingrédients tels que des légumes (comme des carottes, des oignons verts ou des choux), des fruits de mer (comme des crevettes ou des moules) ou des œufs, pour ajouter de la texture et de la saveur au plat.

Ce plat est apprécié pour sa saveur audacieuse et épicée, ainsi que pour sa texture réconfortante et moelleuse. Il est souvent consommé comme en-cas de rue en Corée du Sud, mais il peut également être préparé à la maison et servi comme plat principal ou d’accompagnement lors des repas.

Le tteokbokki est un aliment de base de la cuisine coréenne et est particulièrement populaire parmi les jeunes générations en raison de son goût addictif et de sa simplicité de préparation. Il incarne parfaitement la combinaison de saveurs audacieuses et de textures réconfortantes qui caractérisent la cuisine coréenne.

Tteokbokki : la recette classique

Voici la recette classique du tteokbokki, qui vous permettra de préparer ce plat coréen emblématique chez vous :

Ingrédients :

  • 200 g de tteok (gâteaux de riz coréens)
  • 2 tasses d’eau
  • 2 cuillères à soupe de pâte de piments gochujang
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 2 gousses d’ail émincées
  • 1 cuillère à café de flocons de piment (facultatif, pour un peu plus de piquant)
  • 1/2 oignon coupé en tranches
  • 1/2 poivron rouge coupé en lanières
  • 2 oignons verts coupés en tronçons de 5 cm
  • 100 g de chou chinois ou de feuilles de chou coupées en morceaux
  • 1 cuillère à soupe d’huile végétale
  • Graines de sésame grillées pour la garniture (facultatif)
  • Feuilles de nori déchirées pour la garniture (facultatif)

Instructions :

  • Dans une casserole, portez l’eau à ébullition. Ajoutez les tteok et laissez-les cuire pendant environ 5 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Égouttez-les et réservez.
  • Dans un bol, mélangez la pâte de piments gochujang, la sauce soja, le sucre, l’ail émincé et les flocons de piment (si vous utilisez). Remuez jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien combinés pour former la sauce épicée.
  • Dans une grande poêle ou un wok, chauffez l’huile végétale à feu moyen. Ajoutez les oignons et le poivron rouge, et faites-les sauter pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’ils soient tendres.
  • Ajoutez les tteok cuits dans la poêle avec les légumes. Versez la sauce épicée sur les tteok et les légumes, en mélangeant bien pour enrober tous les ingrédients de la sauce. Laissez mijoter pendant environ 5 minutes pour que les saveurs se mélangent et que la sauce épaississe légèrement.
  • Ajoutez les oignons verts et le chou chinois dans la poêle, et poursuivez la cuisson pendant quelques minutes de plus, jusqu’à ce que les légumes soient tendres mais encore croquants.
  • Retirez du feu et transférez le tteokbokki dans un plat de service. Garnissez de graines de sésame grillées et de feuilles de nori déchirées si désiré.
  • Servez chaud et dégustez votre délicieux tteokbokki !

Les secrets pour bien réussir son Tteokbokki

Pour réussir un délicieux tteokbokki, voici quelques secrets à garder à l’esprit :

  • Choisir les bons ingrédients : Utilisez des tteok de qualité, généralement disponibles dans les épiceries asiatiques, pour obtenir une texture moelleuse et une saveur authentique. Assurez-vous également d’avoir tous les ingrédients nécessaires pour la sauce, comme la pâte de piments gochujang, la sauce soja, le sucre, l’ail et l’eau.
  • Préparer les ingrédients à l’avance : Coupez les légumes et autres garnitures à l’avance pour gagner du temps lors de la cuisson. Assurez-vous que tous les ingrédients sont prêts à être ajoutés à la recette au moment opportun.
  • Ajuster l’équilibre des saveurs : La sauce du tteokbokki doit avoir un équilibre parfait entre le piquant, le sucré et le salé. N’hésitez pas à ajuster les quantités d’ingrédients selon vos préférences personnelles. Goûtez la sauce et ajoutez du sucre pour adoucir, de la sauce soja pour saler ou de la pâte de piments pour plus de piquant.
  • Contrôler la cuisson des tteok : Les tteok doivent être cuits juste assez pour devenir tendres sans devenir trop mous. Ne les faites pas trop cuire, sinon ils risquent de devenir collants. Si vous utilisez des tteok séchés, assurez-vous de les faire tremper dans de l’eau chaude avant de les ajouter à la sauce.
  • Ajouter les ingrédients au bon moment : Ajoutez les légumes et les autres garnitures à la sauce juste avant que les tteok ne soient entièrement cuits pour qu’ils conservent leur texture croquante. Cela permet également aux saveurs de se mélanger harmonieusement.
  • Contrôler la consistance de la sauce : Si la sauce devient trop épaisse pendant la cuisson, ajoutez un peu d’eau pour la diluer. Si elle est trop liquide, laissez-la mijoter un peu plus longtemps pour réduire et épaissir.
  • Garnir avec parcimonie : Ajoutez des garnitures supplémentaires comme des œufs durs, des oignons verts hachés ou des graines de sésame grillées juste avant de servir pour rehausser la saveur et la présentation du plat.

En suivant ces conseils, vous pouvez préparer un délicieux tteokbokki qui ravira vos papilles et impressionnera vos convives. Bon appétit !

Tteokbokki « maison » : les erreurs de débutants

Lorsque vous préparez du tteokbokki « maison » pour la première fois, voici quelques erreurs courantes à éviter pour obtenir un résultat délicieux :

  • Utiliser des tteok non adaptés : Assurez-vous d’utiliser les bons tteok pour votre recette. Les tteok doivent être frais et moelleux pour bien absorber la sauce. Si vous utilisez des tteok séchés, assurez-vous de les faire tremper suffisamment longtemps dans de l’eau chaude pour les ramollir avant de les cuire.
  • Surcharger la sauce : Il est tentant d’ajouter beaucoup de sauce pour rendre le tteokbokki plus savoureux, mais trop de sauce peut rendre le plat trop liquide et éventuellement masquer le goût des autres ingrédients. Ajoutez la sauce progressivement et ajustez selon votre goût.
  • Ne pas équilibrer les saveurs : Le tteokbokki doit avoir un équilibre parfait entre le piquant, le sucré et le salé. Assurez-vous de goûter la sauce pendant la cuisson et d’ajuster les assaisonnements selon vos préférences.
  • Surcuire les tteok : Cuire les tteok trop longtemps peut les rendre trop mous et collants. Faites attention à ne pas les laisser trop cuire. Ils doivent être tendres mais encore légèrement fermes lorsqu’ils sont prêts.
  • Ajouter les garnitures trop tôt : Si vous ajoutez des légumes ou d’autres garnitures au tteokbokki trop tôt, ils peuvent devenir trop cuits et perdre leur texture croquante. Ajoutez-les à la sauce lorsque les tteok sont presque cuits pour les conserver frais et croquants.
  • Ne pas surveiller la consistance de la sauce : La sauce du tteokbokki peut épaissir rapidement pendant la cuisson. Assurez-vous de la surveiller attentivement et d’ajouter un peu d’eau si elle devient trop épaisse pour éviter qu’elle ne brûle.

En évitant ces erreurs courantes, vous serez sur la bonne voie pour préparer un délicieux tteokbokki « maison » qui ravira vos papilles et celles de vos convives.

Tteokbokki : quel goût ça a finalement ?

Le tteokbokki a un goût distinctif qui est à la fois audacieux, épicé, sucré et savoureux. Voici une description détaillée de ses saveurs :

  • Épicé : La sauce du tteokbokki est généralement épicée, grâce à l’utilisation de la pâte de piments gochujang ou de piments rouges écrasés. Cette chaleur épicée est l’un des aspects les plus reconnaissables du plat et donne au tteokbokki son caractère distinctif.
  • Sucré : Pour équilibrer le piquant, le tteokbokki est également légèrement sucré. Le sucre est souvent ajouté à la sauce pour adoucir la chaleur des piments et créer un contraste agréable de saveurs.
  • Savoureux : La sauce du tteokbokki est généralement très savoureuse grâce à l’utilisation d’ingrédients tels que la sauce soja, l’ail, le bouillon et d’autres assaisonnements. Ces ingrédients ajoutent de la profondeur et de la richesse au goût du plat.
  • Umami : Le tteokbokki a également une qualité umami délicieuse qui provient de la combinaison des ingrédients de la sauce, comme la sauce soja et l’ail, ainsi que de la garniture ajoutée, comme les fruits de mer ou les légumes.
  • Salé : La sauce du tteokbokki est souvent légèrement salée grâce à l’utilisation de la sauce soja et d’autres ingrédients salés. Cela contribue à équilibrer les saveurs sucrées et épicées du plat.

En résumé, le tteokbokki a un goût complexe et équilibré qui combine habilement des éléments épicés, sucrés, savoureux et salés. C’est cette combinaison unique de saveurs qui rend le tteokbokki si irrésistible et populaire auprès des amateurs de cuisine coréenne et de street food.

Plan du site