Un blender est un robot de cuisine employé pour réduire en poudre, hacher ou mélanger les aliments. Ces derniers peuvent être solides ou liquides, plus ou moins chauds, froids, frais ou cuits. Le blender est un instrument polyvalent par excellence. Ce matériel est parfait pour concocter de savoureuses préparations à goûter en cocktail, dessert, entrée, ou en plat. Cependant, le marché offre de nombreux modèles avec des fonctionnalités différentes. Le choix doit prendre en compte plusieurs éléments.

Les options

Certains de ces matériels sont réputés pour être plus silencieux. Les blenders plus haut de gamme ont une vitesse variable qui permet de mieux réglementer les différences de textures. Les blenders standard, eux, ont souvent 2 vitesses. Ils ont des options spéciales, que ce soit pour réaliser des smoothies ou pour piler la glace. Un blender possède une fonction pulsée, ce qui lui agrée de démarrer directement le robot mixeur à une vitesse rapide. Autrement, les blenders traditionnels possèdent des éléments amovibles qui passent facilement au lave-vaisselle, et certains modèles possèdent une fonction autonettoyante.

Les blenders les plus courants affichent un look classique, avec des boutons de commande de couleur noire, un bol en plastique ou en verre, ainsi qu’un socle en inox. Un blender-mixer performant est multitâche, permet de réaliser tous les actions possibles grâce à sa vitesse variable.

Les matériaux et l’ergonomie

Le bol peut être en plastique ou en verre. Le verre épais des meilleurs blenders résiste parfaitement aux chocs, et il est aussi plus sain que le plastique aux différences température. Les modèles en plastique, quant à eux, sont généralement moins cher, mais ils se montrent plus fragiles sur le long terme et sont plus difficiles à nettoyer.

Un bouchon doseur faisant office d’ouverture sur le couvercle est souvent très pratique, il permet d’ajouter des liquides ou des aliments pendant l’usage sans avoir à ouvrir entièrement le bol.

Le couvercle doit bien rester en place pendant l’utilisation de l’appareil, mais ne doit pas être trop dur à enlever pour éviter les éclaboussures si on tire trop fort. Pour rester exactement en place lors du mixage des aliments, un blender doit être lourd, du moins sa base.

La puissance du moteur et la capacité du bol

La puissance est un point essentiel car elle définit la finesse des préparations. Elle différencie les bons blenders des mauvais. Pour ceux qui souhaitent mixer de la viande, broyer des fruits secs, des amandes, ou des noix, il faut s’approcher ou se dépasser les 1000 watts. Plus on monte en puissance, plus le blender aura de faciliter à mixer et mélanger des préparations épaisses ou à mixer des quantités importantes d’ingrédients. La machine est en mesure de piler la glace au-delà de 500 watts. Notamment, c’est entre 200 et 500 watts qu’il commence à être performant, mais tout simplement avec des légumes chauds pâteux comme les carottes ou les pommes de terre, ou les fruits. Il faut passer son chemin quand il est en dessous de 200 watts.

La capacité du bol permettra de préparer de smoothie, de cocktails, ou de purée suffisant pour toute la famille. Elle fait partie des critères importants à prendre en compte pour bien choisir son blender-mixer. Pour un couple ou un usage personnel, un modèle plus compact sera plus pratique.

Donc, les caractéristiques de blender sont : les gadgets et options, les facilités de nettoyage, son poids et sa taille, le type d’aliments à mixer, les programmes automatiques, le variateur de vitesse, la fonction chauffante, le choix entre un bol en plastique et un bol en verre, la puissance du moteur, les lames, et le niveau sonore.